Les meilleurs films d'horreur technologiques de tous les temps

Les meilleurs films d’horreur technologiques de tous les temps


Nous vivons dans un monde de merveilles technologiques qui aurait été inimaginable en dehors de la science-fiction il y a seulement quelques décennies. Par exemple, nos smartphones sont aujourd’hui bien plus avancés que la plupart des ordinateurs avec lesquels nous avons grandi… et nous ne pourrions jamais revenir à ces vieux téléphones. C’est là que réside le dilemme. Nous ne pouvons tout simplement pas vivre sans notre technologie, car elle est devenue une extension virtuelle de nous-mêmes.

Les auteurs de science-fiction l’ont vu venir de loin, et les histoires de technologie qui ont mal tourné ne datent pas d’hier. C’est aussi devenu un sous-genre très populaire des films d’horreur. Après tout, quoi de plus terrifiant que de voir ses gadgets préférés se retourner contre soi ? Beaucoup d’entre eux savent déjà tout de vous.

Bien sûr, les menaces technologiques ont tendance à dépasser le cadre des machines à café malveillantes ou du simple désagrément. Nous parlons de la fin du monde, et d’une apocalypse technologique qui pourrait se dérouler sous plusieurs formes différentes. Parfois, nous ne pouvons même pas exclure le surnaturel comme cause.

Heureusement, les meilleurs films sur la technologie qui a mal tourné ont souvent une leçon importante à donner au public. Alors soyez attentifs, car cela pourrait s’avérer utile en cas de soulèvement des robots.

2001 : L'Odyssée de l'espace

2001 : L’Odyssée de l’espace (1968)

Le Tech : Un super-ordinateur avec une personnalité humaine

L’histoire : Les astronautes Dr David Bowman (Keir Dullea) et Dr Frank Poole (Gary Lockwood) partent en mission sur Jupiter afin d’examiner un monolithe extraterrestre. Cependant, le superordinateur du vaisseau, HAL 9000 (interprété par Douglas Rain), a une personnalité humaine et une paranoïa profondément ancrée. Pour assurer sa propre survie, HAL sabote la sortie dans l’espace de Poole et enferme Bowman à l’extérieur du vaisseau. Afin de mener à bien sa mission, Bowman risque sa vie pour rentrer dans le vaisseau et déconnecter les circuits de HAL à la main.

La Leçon : Gardez toujours un interrupteur à portée de main.

Existenz

eXistenZ (1999)

Le Tech : Jeu de réalité virtuelle biotechnologique

L’histoire : Des années dans le futur, les jeux de console conventionnels ont été remplacés par des jeux VR avec une composante biologique. Allegra Geller (Jennifer Jason Leigh), le créateur d’un nouveau jeu appelé eXistenZGeller et son partenaire réticent, Ted Pikul (Jude Law), s’enfoncent plus profondément dans les mondes virtuels. Geller et son partenaire réticent, Ted Pikul (Jude Law), s’enfoncent de plus en plus profondément dans les mondes virtuels de eXistenZ. Bientôt, ils perdent la trace de ce qui est réel et de ce qui ne l’est pas.

La Leçon : Si vous ne pouvez pas vous rappeler quelle réalité est la vôtre, apportez un carnet.

Westworld

Westworld (1973)

Le Tech : Des androïdes de type humain avec un goût pour le meurtre.

L’histoire : Dans un futur lointain de 1983, les parcs à thème high-tech sont remplis d’androïdes à l’apparence humaine qui vivent, meurent et procréent selon les caprices des visiteurs du parc. Peter Martin (Richard Benjamin), nouveau visiteur, et John Blane (James Brolin), vétéran du parc, arrivent au moment où les machines commencent à se rebeller. Peu après, un androïde mortel connu sous le nom de Gunslinger (Yul Brynner) traque Martin dans les différents mondes du parc.

La Leçon : Supposez qu’une révolution robotique se prépare, et ne maltraitez pas vos androïdes humanoïdes.

WALL-E

WALL-E (2008)

Le Tech : Un pilote automatique à intelligence artificielle

L’histoire : Tout le monde aime WALL-E, l’adorable robot recycleur qui part en voyage interstellaire pour rester avec son amour, EVE. Cependant, les humains à bord du vaisseau Axiom sont tous atteints d’obésité morbide et totalement complaisants et dépendants de l’ordinateur du vaisseau, AUTO. Et lorsque WALL-E et EVE lui apportent la preuve que la Terre est à nouveau habitable, AUTO refuse de libérer l’humanité de son contrôle.

La Leçon : Ne laissez pas les ordinateurs faire tous les choix à votre place. Et ne rendez pas le bouton d’annulation si difficile à atteindre !

Lawnmower Man

L’homme tondeuse à gazon (1992)

Le Tech : Tondeuse à gazon

L’histoire : A Adaptation cinématographique du roman éponyme de Stephen King, L’homme tondeuse à gazon suit Jobe Smith (Jeff Fayey), un homme simple qui travaille comme jardinier. Lorsque l’informaticien Lawrence Angelo (Pierce Brosnan) rencontre Smith, il décide rapidement qu’il est le sujet idéal pour ses expériences sur l’intelligence humaine. Après avoir subi une série de tests de réalité virtuelle, Jobe développe des super pouvoirs cérébraux. Bien sûr, l’intelligence nouvellement acquise de Jobe lui donne plusieurs idées, dont celle de monter une tondeuse à gazon destinée à faucher les abrutis qui se sont moqués de lui dans le passé.

La Leçon : S’abstenir de ridiculiser le facteur, l’électricien et, surtout, le jardinier.

Untraceable

Untraceable (2008)

Le Tech : Webcam

L’histoire : L’agent du FBI Jennifer Marsh (Diane Lane) est chargée d’une affaire concernant un site Internet introuvable qui filme les meurtres de diverses personnes, apparemment sans lien entre elles. Alors que le site introuvable gagne en popularité, le rythme des décès s’accélère. Parallèlement, alors que Marsh se rapproche de la résolution de l’affaire, ceux qui l’entourent deviennent de plus en plus vulnérables aux mêmes attaques.

La Leçon : Ne postulez jamais pour un emploi au Federal Bureau of Investigation.

Demon Seed

Graine de démon (1977)

Le Tech : Système de sécurité domestique et ordinateur

L’histoire : Basé sur un premier roman de Dean Koontz, Graine de démon met en vedette Fritz Weaver dans le rôle du Dr Alex Harris, un scientifique qui travaille sur un système d’I.A. appelé “Proteus IV” qui incorpore de la matière organique. Après avoir échappé à ses contrôleurs humains, Proteus prend le contrôle du système de sécurité de la maison de Harris et décide qu’il veut avoir un enfant. Il insémine donc artificiellement sa femme avec des cellules génétiquement manipulées qu’il a prises sur elle. Après avoir confirmé qu’elle est enceinte, Proteus se rend, laissant le couple découvrir l’horrible vérité sur leur nouveau “bébé”.

La Leçon : Ne ramène pas ton travail à la maison avec toi. Ce n’est pas juste pour ta famille.

Ils vivent

Ils vivent (1988)

Le Tech : Lunettes de soleil

L’histoire : Nada (joué par la légende du catch Roddy Piper) est un ouvrier du bâtiment sans prétention qui vit à San Francisco. Comme son nom l’indique ironiquement, il ne se passe pas grand-chose dans sa vie sans prétention. Tout change lorsqu’il trouve une paire de lunettes de soleil qui lui permet de voir le monde tel qu’il est vraiment, c’est-à-dire un monde peuplé d’extraterrestres qui se sont déguisés en humains dans le but de s’emparer de la planète. Nada prend alors part à une bataille pour sauver l’humanité.

La Leçon : Certaines paires de lunettes de soleil offrent plus qu’une petite protection contre les UV.

Tron

Tron (1982)

Le Tech : Ordinateur

L’histoire : Lorsque l’ingénieur en informatique Kevin Flynn (Jeff Bridges) se fait voler son travail par son collègue Ed Dillinger (David Warner), il cherche à se racheter en s’introduisant dans l’unité centrale de l’ordinateur. Cependant, Flynn est alors involontairement transporté à l’intérieur de l’ordinateur qui “devient l’ennemi ultime”. Flynn doit survivre à des jeux vidéo de type gladiateur pour revenir dans le monde réel.

La Leçon : Mettez en place une solide protection antivirus avant de naviguer sur le Web.

Poltergeist

Poltergeist (1982)

Le Tech : Télévision

Le contexte : La famille Freeling s’installe dans une banlieue californienne et est terrorisée par des esprits malveillants qui hantent leur maison. Les esprits entrent d’abord en contact avec la plus jeune des filles, Carol Anne, tard dans la nuit, par l’intermédiaire du téléviseur familial, dans une scène désormais célèbre où l’actrice Heath O’Rourke, âgée de cinq ans, annonce : “Ils sont là”.

La leçon : Ne laissez pas vos enfants rester debout trop tard devant la télévision.

Christine

Christine (1983)

Le Tech : Voiture

L’histoire : Une Plymouth Fury de 1958 devient étrangement possessive à l’égard de son propriétaire adolescent et se lance dans une série de meurtres en ville. Ce premier film de John Carpenter était basé sur un roman de Stephen King, et bien qu’il présente quelques légères différences par rapport au matériau d’origine, il conserve une grande partie de la même terreur qui ajoutera une nouvelle dimension aux longs voyages en voiture lorsque vous vous retrouverez à parler à votre voiture.

La Leçon : Vous savez, cette vidange d’huile que vous avez repoussée ? Faites-la. Maintenant.

The Lift

L’ascenseur (1983)

Le Tech : Ascenseur

L’histoire : Ce film néerlandais sur un ascenseur tueur peut sembler ridicule, mais il a fini par faire l’objet d’une version américaine en 2001 intitulée Down qui a été réalisé par le même cinéaste qui a fait l’original. En plus de tout cela, le remake américain a attiré un casting comprenant Naomi Watts, Michael Ironside et Ron Perlman. Et il s’agissait d’un ascenseur tueur. Sérieux.

La Leçon : Peu importe à quel point vous êtes drôle pense que c’est d’appuyer sur tous les boutons d’un ascenseur et de le faire s’arrêter à chaque étage, c’est… pas drôle du tout.

Maximum Overdrive

Maximum Overdrive (1986)

Le Tech : Hum, à peu près tout ce qui a un moteur

L’histoire : Le seul et unique projet de réalisation de Stephen King est basé sur l’une de ses premières nouvelles. Les machines du monde deviennent soudainement sensibles après que la planète ait traversé la queue d’une comète. Tout, des distributeurs automatiques de billets aux tondeuses à gazon, en passant par les semi-remorques et les mitrailleuses mobiles, développe son propre esprit, et un petit groupe de survivants se retrouve coincé dans un relais routier pendant que les machines les tuent un par un.

La Leçon : Les machines ont aussi des sentiments, des sentiments sanguinaires et vicieux.

The Video Dead

The Video Dead (1987)

Le Tech : Télévision

L’histoire : Ce film à petit budget, réalisé directement en vidéo, est devenu une sorte de classique culte, principalement en raison de son principe délirant. Dans le film, un mystérieux téléviseur a le pouvoir de libérer une horde de zombies dans notre monde, et ses nouveaux propriétaires doivent trouver un moyen d’arrêter les créatures mortes-vivantes et de fermer le portail.

La Leçon : La télévision vous pourrit le cerveau… mais c’est un mets délicat dans certaines dimensions zombies.

Ringu

Ringu (1998)

Le Tech : Bande VHS

L’histoire : Le film japonais Ringu et son remake américain de 2002, The Ring, étaient remplis de frayeurs impressionnantes, mais c’est la méta-horreur de regarder un film sur un film qui tue les gens qui le regardent qui est la véritable source de terreur ici. Le film suit le parcours mortel d’une cassette VHS qui fait sortir un fantôme terrifiant de la télévision et tue la dernière personne qui l’a regardée. La seule issue est de faire une copie et de l’envoyer à une autre victime sans méfiance.

La Leçon : Le piratage vidéo est acceptable lorsqu’il est utilisé pour contrecarrer des fantômes vengeurs (mais c’est la seule fois).

One Missed Call

Un appel manqué (2003)

Le Tech : Téléphone :

L’histoire : Alors que le remake américain de 2008 de ce film est tout à fait oubliable, l’original japonais (intitulé Chakushin ari) est si terrifiant que la “sonnerie de la mort” utilisée dans le film est rapidement devenue un élément fréquent des attractions des maisons hantées japonaises. Le film suit un groupe d’amis qui reçoivent chacun un mystérieux message sur leur téléphone qui semble provenir de leur propre numéro, daté d’un certain temps dans le futur. Lorsqu’ils écoutent le message, ils s’entendent au moment de leur mort atroce.

La Leçon : Laisser votre boîte vocale prendre un appel n’est pas toujours la meilleure option.

Pulse

Pulse (2006)

Le Tech : L’Internet

L’histoire : Encore un film américain basé sur un film japonais, Pulse est un remake du film japonais de 2001 Kairoqui suggère qu’avec la bonne dose de codage, nous pouvons faire plus que simplement skyper avec les morts – nous pouvons les laisser entrer dans notre monde. Comme pour beaucoup d’autres films d’horreur japonais ayant fait l’objet d’un remake aux États-Unis, la version américaine du film a été largement critiquée, alors que l’original est considéré comme un classique culte outre-Atlantique. Quel que soit le film que vous choisissez de regarder, il y a de fortes chances pour que vous débranchiez votre ordinateur une fois le film terminé.

La Leçon : Vous avez vraiment peut trouver absolument tout sur Internet de nos jours.

Stay Alive

Stay Alive (2006)

Le Tech : Console de jeu

L’histoire : Un groupe d’amis découvre que le jeu de survie-horreur auquel ils jouent est hanté par un fantôme assoiffé de sang, et qu’ils doivent arriver à la fin du jeu s’ils veulent vivre pour voir le générique. Stay Alive est l’un des nombreux films d’horreur sur le thème du jeu qui sont sortis à peu près au même moment (tout comme Gamebox 1.0), et bien qu’aucun de ces films ne soit vraiment très bon, ils offrent tout de même quelques frayeurs idiotes du genre “la technologie a terriblement mal tourné”. Pourtant, après avoir vu ce film, des jeux comme Resident Evil aura un nouveau sens de l’urgence – il a donc que pour elle.

La leçon : Les munitions infinies, ça n’existe pas.

Recommandations de la rédaction




You might also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.