Taika Waititi, lauréat d'un Oscar, qualifie les claviers papillons d'Apple d'"horribles".

Taika Waititi, lauréat d’un Oscar, qualifie les claviers papillons d’Apple d'”horribles”.


Quelques instants après avoir reçu son premier Oscar pour le meilleur scénario adapté, Le lapin Jojo Le scénariste et réalisateur Taika Waititi s’en est pris aux claviers défectueux d’Apple en répondant aux questions de la presse dans les coulisses. Lorsqu’on lui a demandé quel problème la Writer Guild of America devrait aborder lors de ses prochaines négociations avec les producteurs, Taika Waititi a fait part de ses frustrations croissantes à l’égard des claviers des MacBooks – et a demandé à Apple de les réparer.

Dans les coulisses de la #OscarsTaika Waititi dit que la WGA devrait demander à Apple de rendre le clavier du MacBook plus facile à taper. pic.twitter.com/mpwSFDPplO

&mdash ; IndieWire (@IndieWire) 10 février 2020

Waititi a également souligné l’absence de course suffisante sur les claviers Butterfly d’Apple et a déclaré qu’il pourrait bientôt passer à un PC Windows car “le rebond pour vos doigts est bien meilleur.” Bien qu’ils se soient améliorés au fil des ans comme il se doit, il a ajouté que les claviers d’Apple se sont dégradés à chaque génération.

“Levez la main ceux qui utilisent encore un PC ? Vous savez de quoi je parle. C’est un bien meilleur clavier. Ces claviers Apple sont horribles. La Writers Guild of America doit intervenir et faire quelque chose”, a poursuivi Waititi.

Waititi a ensuite évoqué un problème de santé appelé syndrome de surmenage professionnel (ou Repetitive Strain Injury aux États-Unis), dont il souffre et qui, selon lui, a été aggravé par les claviers d’ordinateurs portables plus fins et plus étroits. Le SO est souvent rencontré chez les dactylographes et les écrivains et est principalement causé par la surutilisation des mouvements des doigts et des poignets.

Alors que les claviers d’Apple ont été au centre de plusieurs articles de blog incendiaires et de procès, c’est la première fois qu’une célébrité les dénonce. Taika Waititi fait probablement référence aux claviers Butterfly controversés de la dernière génération d’Apple qui ont troublé les acheteurs de MacBook.

Apple, malgré de multiples itérations, a eu du mal à raccommoder son mécanisme fragile et a fini par revenir au même clavier à interrupteur en ciseaux présent sur ses ordinateurs portables de 2015 pour le dernier MacBook Pro 16 pouces. On ne sait pas si Waititi était au courant, cependant.

On s’attend à ce que la société étende ce système à ses MacBook Pro et MacBook Air de 13 pouces et qu’elle élimine définitivement le clavier Butterfly plus tard cette année. Nous ne savons pas encore quand Apple prévoit de les commercialiser ou si elle a prévu d’autres changements notables pour sa gamme d’ordinateurs portables. Un récent rapport de Digitimes affirmait qu’il arriverait au cours du premier semestre de 2020.

Recommandations de la rédaction




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.